Cinquantes nuances de…..Ozotic 528

Hello, hello !

Enfin je viens de trouver un mini-créneau pour vous écrire mon big/double article que je vous promets depuis lundi. Je vous avoue que je suis en train de l’écrire sans les photos. Pour tout vous dire j’en ai fait hier midi mais mes cuticules étaient tellement affreuses qu’il me semblait impossible de vous les montrer !

Pourquoi un double article ? Tout simplement parce que je vais vous parler de deux choses complètement différentes. Il va s’agir également d’une première sur le blog puisque je ne vais pas parler exclusivement de vernis ou à tout ce qui s’y rapporte. C’est à dire qu’aujourd’hui je vais fonctionner au coup de coeur (comme souvent hein) mais pas à propos de vernis….En effet, je suis tombée littéralement amoureuse de Christian Grey…ou plutôt de Fifty Shades Of Grey / Cinquante nuances de Grey.

WHAT ?? Quel est le rapport ?! Je sais, c’est un peu subtil mais j’ai profité de l’infinité de nuances que propose l’Ozotic 528 pour vous amener au sujet du bouquin.

Pour l’instant en ce qui concerne le vernis…. Il s’agit donc d’un spécimen de la collection Elytra qui a malheureusement disparue elle aussi. Venu tout droit d’Australie comme je vous l’avais montré la semaine dernière, il est composé d’une multitude de petites paillettes multichromes. Un peu comme le 505 mais sur les paillettes elles-même vous voyez ?! Il est donc à poser sur une base, de préférence foncé pour mieux saisir les reflets…. En ce qui me concerne je l’ai posé ici sur New York de Mavala, pour encore faire un rapprochement avec mon bouquin : gris=grey=Christian Grey…ouai ouai je sais c’est grave là. Mais laissez moi vous convaincre de le lire, on pourra en reparler après. En attendant, place aux photos de notre merveille !

Comme vous pouvez le voir, j’ai passé deux couches sur l’index et une couche sur le reste de mes doigts. On peut donc doser l’intensité des reflets par le nombre de paillettes qu’on y dépose. Je n’ai pas fait l’expérience mais je suppose que si on passe au moins trois couches il pourrait finir par être opaque. Tout comme le 505, bien que le vert soit un chouïa plus intense, les reflets passent du violet au bronze, au bleu nuit….Enfin, il est magique. Je ne manquerai pas de vous présenter un de ces jours, son pote, le 529, qui est sur le même principe mais avec des couleurs type « coucher de soleil ». (Je viens de rajouter les photos, je suis un peu navrée de ne pas avoir bien réussi à saisir tous les reflets, mais je suis sûre que vous me pardonnez).

Passons aux choses sérieuses : TAC (coup de fouet par terre ) !

En général quand on me parle de tendance, moi ça me gave. Ce n’est pas parce que c’est tendance que je vais le faire. Sauf qu’en général, au bout d’un moment, en voyant telle chose, ou telle chose, je me dis, oh tiens, ça a l’air sympa, je vais tenter. Un peu comme les leggings (dont je ne peux plus me passer aujourd’hui) ou les bottes à clous. En revanche, quand il s’agit d’un livre, j’essaie de me renseigner de suite. Là, je n’en avais encore jamais entendu parlé jusqu’aux dernières soit-disant révélations (toutes les 5 secondes) sur le casting du film Fifty Shades Of Grey. Puis une amie m’en a parlé, puis une autre amie aussi, puis Andreia de 10 tubes paraissait s’évanouir à chaque fois qu’elle tweetait à ce propos. Donc, ça m’a pris comme ça, la semaine dernière je me suis décidée à l’acheter, finalement complètement impatiente de le lire.

Il m’a fallu quelques jours pour le lire, boulot oblige. Pour tout vous dire j’en suis vite, très vite, trop vite devenue accro. C’est pas spécialement bien écrit, l’histoire au début, semble être comme toutes celles de comédies romantiques : la crucharde qui s’étale à chaque pas… mais j’ai accroché, vraiment. Et j’ai eu raison. Au fil du livre, on découvre le personnage complètement fascinant de Christian Grey, milliardaire sado-maso à ses heures perdues. Très vite on se mets à la place d’Anastasia, comprends ses doutes, ses peurs, ses interrogations. Honnêtement, la seule chose qu’on ne ressent PAS c’est la peau (ou autre ahah) du magnifique M.Grey sur soi.

Fifty Shades of Grey, c’est cul-cul ET cul tout court. Les deux semblent être totalement opposées mais finalement, le mélange est exquis. L’ équilibre entre l’histoire amoureuse et la tension sexuelle permanente entre les deux personnages rends dingo. J’avais peur de ne pas accrocher à ce côté « porno », inutile de vous présiser que c’est super bien passé. Ahah. Je n’arrivai pas à saisir cet engouement pour lire des scènes de sexe mais à la limite est-ce bien plus intéressant de lire des histoires de meurtre ?!  Beaucoup ont critiqué le côté « harlequin » du bouquin, le côté « mummy porn », moi j’ai envie de leur répondre : la lecture c’est fait pour quoi ? Pour s’évader. Hé bien, je vous l’assure, en lisant Fifty Shades Of Grey, vous vous appelez Anastasia, vous allez interviewer Christian Grey mais aussi et surtout, vous tombez amoureuse de lui ! Encore plus quand vous vous imaginez que c’est Matt Bomer (Google-isez, vous êtes obligées, mais prenez un mouchoir avant) qui jouera peut-être le rôle au cinéma.

Enfin, une dernière chose, si vous êtes prude, si vous avez moins de 16 ans (quoiiiiiiiiiiiii moi j’y connais rien à votre sexualité hein !), passez votre chemin, certaines scènes sont assez « crues », et les détails bien détaillés. Bref, vous l’aurez compris, je suis TOTALEMENT IN LOVE, et je n’attends qu’une chose : la sortie de la suite au mois de janvier et encore la suite au mois de février (hé oui c’est une trilogie ^^).

Voilà pour ce double billet, j’espère qu’il vous a plu. J’espère également que je vous ai éventuellement donné envie de lire le bouquin, si oui, donnez moi vos impression, j’adore en parler ! (EDIT: je vous rajoute les photos du bouquin ce souaaarr !)

Bonne journée à toutes, et encore désolée pour le retard !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Cinquantes nuances de…..Ozotic 528 »

  1. Justement j’hesitais a le lire en VO ne sachant pas trop si j’allai accrocher aux cotés trash…du coup là je me dis qu’il faut que je le tente!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s